Je reçois beaucoup de mails me demandant “comment faire pour devenir acteur aux Etats Unis”. Je me suis dit que pour avoir une réponse précise à cette question, le mieux serait de demander à quelqu’un sur place. J’ai donc interviewé Anne, une française qui est partie pour devenir actrice à Los Angeles. Cette interview dure presque 1 heure !

Dans cette interview, Anne nous donne une vision claire et sincère de ce que c’est que d’être une actrice française aux Etats Unis.

Comment préparer son voyage ? Combien cela coute ? Quelles sont les formalités ? Où trouver des castings ? Quels sont les pièges à éviter ? Voici quelques unes des nombreuses questions que je lui ai posé, et auxquelles elle a généreusement répondu.

Vous pouvez écouter cette interview directement sur cette page en cliquant sur le bouton de lecture. Vous pouvez aussi la télécharger en faisant un clic droit ici puis “Enregistrer sous” 

 

Le blog d’Anne : www.journaldunefrancaisealosangeles.com

Termes recherchés:

  • devenir acteur aux etats unis
  • devenir acteur aux usa
  • devenir acteur au usa
  • devenir acteur a los angeles
  • devenir actrice aux etats unis
  • comment devenir acteur à hollywood
  • devenir actrice aux usa
  • etre acteur aux etats unis
  • devenir actrice à los angeles
  • comment devenir acteur aux etats unis

    21 replies to "[interview] Devenir acteur aux Etats Unis"

    • julien M.

      Ayant un possible projet de partir aux usa ou canada, j’ai écouté très attentivement cette interview très enrichissante, merci beaucoup au blogueur et à anne pour avoir pris le temps de nous renseigner un maximum, et une bonne continuation!!!!

    • Seul Sur Scène

      Wow!
      Merci Jack pour cette super interview. Questions pertinentes et lucidité des réponses. Une heure passée très rapidement!;0)

      Pour ceux dont l’objectif sont les strasses et les paillettes, c’est une bonne douche froide.

      Le succès se prépare et se provoque. Chapeau à Anne pour la discipline qu’elle s’impose et merci pour partager avec sincérité de son expérience outre-atlantique.

      Une question me turlupine: quels sont les critères de succès d’Anne?
      De ce que j’ai compris, pouvoir vivre de son métier serait déjà un idéal.
      Dans ce cas, pourquoi s’exposer à une situation avec autant de challenges? n’y aurait-il pas d’autres alternatives plus accessibles et plus rentables? En tous les cas, chapeau pour relever le défi.

      Pour être honnête, je me pose la question si les histoires selon laquelle des acteurs ont décroché un grand rôle du jour au lendemain n’appartiendrait pas plus à la légende urbaine, et ce pour alimenter tout le business de l'”acting”.

      D’autre part, j’avoue rester perplexe à la “stratégie” de la course au casting. Ce que je crains dans cette course, est le choix de travailler énormément pour finalement laisser sa carrière être décidée par d’autres.
      N’est-il pas plus “sage”, avec toute la folie que cela implique, de créer ses propres projets (spectacles, vidéos,…)? Cela présenterait un triple avantage: gagner en expérience, gagner des sous (moins qu’un casting réussi, mais probablement plus régulièrement), et augmenter ses chances de se faire repérer.
      Apparemment, les studios regarderaient aussi ce qui se passe sur internet(youtube). Comme le cinéma est un “business”, leurs films doivent être rentables. Pour limiter les risques, ils regardent ce qui fonctionnent déjà. Les “remake” seraient fait dans la même logique.

      Cela doit être certes gratifiant de décrocher “le” grand rôle…et après, que se passe-t-il?

      Anne, je te souhaite vraiment de rencontrer et de réaliser tes objectifs là-bas. Par les moyens que tu te donnes pour réaliser tes rêves, ton expérience est une belle inspiration. Merci pour ce partage.

      Re-merci à Jack pour cette interview très constructive!

    • Binh

      Super interview !
      Je connais Anne pour avoir fait un stage avec elle à Los Angeles justement.
      La concurrence est beaucoup plus rude à Los Angeles, quasimment tout le monde est dans le business là bas. C’est aussi le meilleur endroit pour s’améliorer !

      • Jack

        On peut aussi trouver de très bon coachs à Paris qui viennent des Etats Unis, si on a pas le budget pour aller les voir à Los Angeles.

    • pierre lefoube

      Merci pour cet interview.
      La concurrence est très élevée aux Etats unis encore plus à los angeles.
      Mais il faut reconnaître que c’est le meilleur endroit pour réussir.
      Bonne continuation Anne !

    • Bb

      Franchement, je suis très ravie d’avoir enfin eu tous les renseignements dont j’avais besoin pour savoir à peu près quelles étaient les conditions si l’on partait là-bas. Merci Anne pour ta franchise parce que grâce à toi, je suis redescendue de mon petit nuage et maintenant que tu as dit que ce n’était pas possible d’obtenir un rôle du jour au lendemain, je pense que je peux affronter la réalité en face. Merci encore.

    • Marvel

      Merci Jack & merci à Anne ! 🙂

    • Gwen

      C’est aussi dur d’en vivre là-bas qu’à Paris en fait !

    • Lisa

      Bonjour,

      Je viens d’écouter cette interview, très instructive, merci beaucoup !
      Etant donné qu’elle a été postée il y a plus de deux ans, est-ce possible de connaître l’évolution d’Anne depuis ? Elle disait avoir 3 ans du fait de son visa. Est-ce que cela a été suffisant pour arriver à faire son “trou” comme elle l’espérait ? Ou bien, a-t-elle dû rentrer en France ?

      Merci,
      Lisa.

      • Jack

        Bonjour Lisa.
        Les dernières nouvelles que j’ai eu datent un peu mais elle était rentrée en France et continue à être actrice.

        Pour pouvoir travailler aux États Unis il faut la fameuse “carte verte”, qui est difficile à avoir. Sans elle il est impossible de travailler. Avant de partir il faut donc bien préparer son voyage et essayer d’obtenir la carte.
        Sinon avec un visa étudiant on peut très bien aller dans une école de théâtre là bas, mais cela ne permettra pas de jouer dans des films non plus.

        • Lisa

          D’accord !
          Ça montre bien la difficulté de la chose sur le plan administratif. Même si tu crois en toi et que tu es prêts à en baver, à te focaliser plusieurs années sur l’objectif d’arriver à en vivre là-bas, le gouvernement ne le permet pas.
          Sans parler de perte de temps car on y apprend tout de même toujours quelque chose, Anne disait bien que ça met du temps à faire son chemin, des contacts là-bas, alors si c’est pour revenir au bout de 3 ans et recommencer tout à zéro, c’est pas très encourageant…
          Merci pour la réponse en tout cas,
          Bonne continuation !

          • Jack

            Il est possible d’avoir une carte verte mais c’est difficile. Je connais un français qui a pu avoir une carte verte car il avait un “sponsor” qui voulait le faire travailler là bas. Le sponsor c’est une entreprise qui demande les papiers à l’état pour faire venir une personne qu’elle souhaite employer. Il faut qu’elle prouve que le job qu’elle veut lui donner ne peut être fait par un Américain. Aujourd’hui cette personne a donc la carte verte grâce à son sponsor, il a un job là bas, et à coté il passe des castings.

            • Lisa

              En effet, c’est une solution à envisager. Encore faut-il trouver l’entreprise, mais c’est pas impossible !

    • Mortel

      Bonjour,

      Je viens d’écouter votre interview très intéressante!
      Vous me confirmez donc bien qu’il est nécessaire d’avoir un visa de travail ou la carte verte pour avoir le droit de passer des castings aux USA ? Sans ces papiers il est donc impossible de participer à quoique ce soit ? Car sur internet on trouve toutes sortes de réponses.

      En espérant avoir une réponse de votre part.

      Bien à vous.

      • Jack

        Oui effectivement sans carte verte il ne sera pas possible de travailler. Par contre on peut très bien aller là bas pour prendre des cours. Dans ce cas on demandera un visa étudiant. Certaines écoles proposent d’aider les étudiants étrangers dans leurs démarches pour avoir ce visa.

        • Ethan

          Non, on peut passer des castings ou meme faire tous ce que tu veux mais ça ne doit pas être rémunéré ! Si le casting est rémunéré tu dois refuser ou trouver un compromis avec le directeur du casting, si toutefois tu devais être connu, tu dois aller voir l’ambassade avec ton directeur de casting et voir avec eux pour un changement de visa ou une demande d’autorisation dans le “acting” comme quoi tu a été reconnu par les USA (généralement si ça leur rapporte des boulaisse pour le pays ils disent, oui

          Voilà ^^ ah oui si tu souhaite participer a un casting payé bah evite de te faire chopper car il rigole pas les amerlocs

          • Jack

            Effectivement si ce n’est pas payé c’est différent, comme un court métrage par exemple. Merci pour cette précision.
            D’ailleurs ça me rappelle une anecdote :
            Jean Claude Van Damme pour son premier long métrage (prédator, oui c’était lui dans le costume du monstre) avait dit qu’il avait la carte verte alors qu’il ne l’avait pas. Il n’a pas réussi à l’avoir mais par chance le tournage s’est fait à Hong Kong, donc plus besoin de carte verte puisque c’est pas aux Etats Unis.

            • Ethan

              Derien, je rajoute aussi qu’un casting n’est généralement pas payé, quand vous voyez “payé” c’est seulement quand vous etes pris 🙂 ! Et comme je l’ai dit précédemment, les americains si ils vous veulent, nous vous inquiétez pas, ils feront en sorte de vous avoir 🙂 ! Bonne journée

    • Bribei

      Bonne interview mais le Visa artiste le O-1 est pas aussi compliquer a obtenir, j’ai 16 ans et j’ai assez d’experience deja (obtenu en 5ans de theatre en faisant festival, jouant dans des grands endroit, lettre de recommandation de profs et directeur de projet…) donc je suis actuellement en pleine demarche avec un avocat d’immigration, en revanche la Green Card pour les acteurs appelée Visa EB-1A est beaucoup plus compliqué a obtenir. Mais pour le Visa O-1B il m’a fallu beaucoup de temps pour trouver un agent (obligatoire pour avoir le visa), avec l’itinéraire obligatoire également, reunir les papiers prouvant de notre “Extraordinary Ability”.

      • Jack

        Merci pour ces détails. Comme tu le dis pour avoir le visa artiste il faut déjà quelques années d’expérience. On ne peut pas débarquer de nulle part et l’avoir.
        Bon courage pour la suite !

    • Guerdelove

      Wooowww merçi pour cette interview alors moi j’ai 16 je sais chanter et je veux devenir actrice que’st ce que je dois faire

Leave a Reply

Your email address will not be published.