ne pas penser au texteSoyons honnêtes, ça nous est tous arrivé un jour ou l’autre. On prépare une scène, on la joue, mais on sent qu’il y a quelque chose qui nous empêche d’être vraiment impliqué à 100% dans le personnage : c’est le texte. Pourquoi ? Parce qu’on y pense et qu’on risque d’anticiper sur ce qui va arriver.

Le texte peut faire peur. D’abord il faut le lire, le comprendre, l’apprendre, s’en souvenir, se l’approprier et enfin le dire comme s’il venait de nous. Mine de rien c’est pas évident mais c’est la base même du métier.

Alors comment faire pour s’en détacher ? Comment faire pour pouvoir être à fond dans son personnage mais sans avoir peur d’avoir un trou de texte ?

1 – Ne pas apprendre son texte

Ce n’est pas un blague. Certain acteurs n’apprennent pas leur texte à l’avance. Gérard Depardieu ou encore Marlon Brando faisaient ça. Leur argument c’est que dans la vie on a pas de texte, et pour éviter d’anticiper ils préfèrent ne pas l’apprendre. C’est une explication qui se tient. Mais alors comment font ils ? Plusieurs solutions : ils peuvent avoir une oreillette avec quelqu’un qui souffle le texte. Ou bien ils peuvent coller le texte sur leur partenaire ou quelque part qui ne se voit pas à l’image. Ou encore ils apprennent ligne après ligne juste avant que ça tourne.
Evidemment quand on travaille comme ça on a moins la pression et on ne pense pas au texte. On arrive à s’en libérer.
Le truc c’est que si vous n’êtes pas connu dans le métier, il y a des chances pour que ça fasse peur et pour qu’on vous demande de faire comme tout le monde, c’est à dire d’apprendre votre texte.

Dans ce cas là vous partez sans filet mais ça ne veut pas dire que vous ne travaillez pas votre personnage en amont. Au contraire ! Pour éviter de faire n’importe quoi il vaut mieux avoir bien  travaillé son personnage, les enjeux etc.

2 – Bosser son texte à fond

La deuxième solution c’est tout simplement d’apprendre son texte à fond. Le connaitre ne suffit pas. On doit savoir son texte sur le bout des doits et on le sait tellement bien qu’on peut le dire en faisant d’autres choses. Pour ma part c’est la méthode que je préfère. Cela permet d’être beaucoup plus libre et de pouvoir se concentrer sur ce qui est vraiment important dans la scène.
Cela demande plus de travail, mais c’est encore la solution la plus sure pour pouvoir être tranquille une fois sur scène.

Exercices

Évitez de dire le texte tout le temps de la même manière quand vous l’apprenez afin d’éviter de vous enfermer dans une “musicalité”. Variez donc le tempo, et changez la ponctuation.
Un autre exercice que j’aime faire consiste à dire le texte dans des lieux publics avec du monde. Alors évidemment suivant le texte ça peut être un peu bizarre mais il m’est arrivé d’aller répéter un texte avec mon partenaire dans des grands magasins en regardant les livres. Comme les gens autour de nous vont surement nous entendre, on est comme “poussés” à être le plus naturels possible. C’est une expérience amusante.
Et enfin, une fois que vous pensez bien savoir votre texte dites le en faisant autre chose (château de carte, rechercher quelque chose caché …) Vous verrez peut être que finalement il y a encore du travail 😉

A force de pratique et de travail vous arriverez à vous détacher du texte, à jongler avec et à prendre encore plus de plaisir.

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour vous détacher du texte ?

 

Termes recherchés:

  • https://deveniracteur fr/comment-ne-pas-penser-a-son-texte-quand-on-joue/
  • https://deveniracteur fr/comment-ne-pas-penser-a-son-texte-quand-on-joue/#:~:text=fois sur scène - Exercices lieux publics avec du monde

    5 replies to "Comment ne pas penser à son texte quand on joue ?"

    • Franck payonne

      Bien alors parlons du texte! Le texte ce n’est rien c’est l’histoire en premier que l’ on défend! Alors plusieurs techniques pour retenir! Donc au théâtre apprendre le texte le raba^cher même, l’ apprendre de différentes façons pourquoi pas! mais le plus important, si on pense entrer dans le personnage ce n’est pas la peine! Un comédien ou un acteur n’ entrent pas dans le personnage c’est l’ inverse qui se produit! Et c’est par là que le texte est oublié très vite au profit d’être! Au cinéma n’ apprendre que dix quinze minutes avant enfin c’est ce que je fais, j’amais eu de soucis, bon j’ avoue que j’ ai une bonne mémoire! Mais toujours que ce soit théâtre ou cinéma je pense en premier au sous texte, c’est a dire ce qu_ n’est pas dit et alors ou forcément montré! exemple quand Tartuffe dit couvrez moi ce sein que je ne saurais voir en fait il pense l’ inverse, mais ça c’est avec le métier que l’ on peut comprendre! la méthode de jouer de façons tragique de la comédie, ou lm’ inverse la tragédie la jouer de façon comique peut aider a retenir effectivement le texte! j’ enconnais qui réecrivent leur texte à la main, ça aide aussi! Bref plusieurs mayonnaises sont valablesn pour arriver a la salade qui est le texte! mais bon pour moi le texte n’ ai jamais présent c’est l’histoire! voilà donc je raconte une histoire et pas un texte!!!!!

      • Jack

        Je suis totalement d’accord, ce qui importe c’est bien évidemment le sous texte. C’est à dire non pas ce qui est simplement écrit dans le texte mais ce que le personnage veut dire réellement. Cependant le texte est important car c’est justement lui qui nous donne les éléments importants de l’histoire.

      • Jean Reynès

         » exemple quand Tartuffe dit couvrez moi ce sein que je ne saurais voir en fait il pense l’ inverse, mais ça c’est avec le métier que l’ on peut comprendre!  »
        C’est évident, ça n’a rien à voir avec « le métier » n’importe quel élève de 3ème comprend cela et le public encore plus puisque l’hypocrisie est le thème de la pièce. Franck ne prenez pas les gens pour des demeurés 🙂

    • Binh

      Je suis plutôt comme toi, je préfère apprendre le texte à fond et m’entraîner à le dire en faisant autre chose. J’utilise aussi un dictaphone pour m’aider de deux manières:
      D’abord pour écouter le texte en entier, en enregistrant également mes répliques.
      Ensuite, quand je connais le texte, j’enregistre uniquement les répliques.
      Il m’arrive aussi de le répéter en public en faisant semblant d’être au téléphone. Ca me permet aussi de me détacher du regard des autres et je peux très vite voir si je suis investi dans ce que je dis ou si je suis juste conscient du ridicule de faire semblant de parler tout seul au téléphone. Faire ça dans le métro est un must !

    • Vincent

      Bien le bonjour,
      j’ai pu retirer beaucoup de choses de se topique, mais la manière avec laquelle j’intègre le mieux mon personnage c’est les émotions. Que se soit pour le texte (moyen mnémotechnique) ou simplement trouver et rester « le personnage » est la base du théâtre, cinéma voir même de toutes activités artistique!
      L’art est un  »support d’émotion », et nous sommes, en temps qu’acteur un « transmetteur d’émotion » donc notre bute est d’être un bon, le meilleur  » amplificateur je dirais même  » d’émotions.
      Le texte n’est qu’un simple écrit, les décores ne sont que quelques bout de bois, déco, ou autres accessoires qui on été dicté par des émotions donné du texte…
      Pour continuer… qu’es que le texte???
      Je dirais que c’est un peu comme une pile ( accumulateur ) que l’écrivain rempli d’énergie ( qu’es qu’une émotion à par une énergie positive ou négative?? ). Il est ensuite récupéré par une troupe de théâtre, par exemple… en premier par le metteur en scène, qui est un peut un « appareil de mesure », il annalise, et projette dans son esprit la pièce joué avec ses acteurs afin de ressentir les émotions du texte. Et pour finir, les acteurs sont les appareils amplificateur de l’énergie du texte, réglé et modifié par le metteur en scène, sont travail est de donner vie à un ensemble d’émotion décrit dans le texte, dans l’histoire… Je vois l’acteur comme une lumière alimenté en émotions, qui brille pour les spectateurs. Bien que pour briller, il faut que le circuit soit complet… donc un écrivain, un texte, un metteur en scène, et un ou plusieurs acteur.
      Et voila ca fait des chocapik…
      Tout ça pour dire que tout passe par les émotion d’après moi!!!
      je pense avoir été assez clair dans mon ressentit! si ça n’est pas le cas dites le moi 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published.