Etre un bon acteurComment être un bon acteur ? C’est une question qu’on s’est tous posé quand on a commencé à jouer. Il y a des acteurs qui sont vraiment impressionnants, et ça nous amène à nous demander “Mais comment il fait ?”

Certains disent qu’il y a forcément beaucoup de travail derrière une belle performance, d’autres disent que c’est un don. On l’a ou on l’a pas.

Mais concrètement, est-ce qu’il y a des points communs entre les meilleurs acteurs ?

Déjà, juste une petite parenthèse pour dire qu’il n’y a pas de don. Je n’y crois pas du tout. Tout le monde peut apprendre à jouer. Certains ont des facilités c’est vrai, mais avec du travail et de la persévérance, tout le monde peut être un bon acteur.

Maintenant passons aux 3 clés pour être un bon acteur

L’écoute

Déjà la première chose qu’on remarque chez les meilleurs acteurs, c’est leur capacité d’écoute. Quand on les voit jouer ils écoutent vraiment leur partenaire. Ils ne se contentent pas de juste réciter leur texte au moment où c’est écrit. Beaucoup d’acteurs se contentent de réciter leur réplique au moment où c’est à eux de parler, et quand ce n’est pas eux qui jouent, ils se mettent sur off. Y’a plus rien. “J’attends juste que mon partenaire ait dit sa réplique et après qu’il ait dit le mot clé (ou sa dernière phrase)  je sais que c’est à moi de jouer”

Bon allez avouons-le, on l’a tous fait un jour.

Un bon acteur écoutera vraiment ce que dit son partenaire, il ne va pas se contenter juste d’entendre. Il y a une nuance entre écouter et entendre. D’un coté on a une démarche active (l’écoute), et de l’autre c’est beaucoup plus passif (entendre). Dans la vie de tous les jours on écoute quand on parle avec quelqu’un. Sauf si on pense à autre chose, et là on entend seulement.
A l’image ou sur une scène, ça se voit tout de suite quand les acteurs ne s’écoutent pas. Ils sont dans leur tête, ils pensent à leur texte, à leur prochaine réplique, ils anticipent les réactions qu’ils devraient avoir suite à ce que leur dit leur partenaire …

Et cela nous amène à la 2e clé

Répondre (ou réagir)

Si on n’écoute pas, on ne peut pas répondre, ce qui est assez logique. Mais répondre ce n’est pas juste dire sa réplique. D’abord on écoute ce que dit le partenaire, on se laisse imprégner par ce qu’il dit (les idées, les images, les intentions, le sous texte …), et ensuite on va répondre en fonction de ce qu’on a reçu.

C’est aussi pour cette raison qu’on entend des acteurs dire qu’au théâtre c’est tous les soirs différents.

Encore une fois c’est ce qu’on fait dans la vie. On écoute, et suivant la manière dont on va nous parler ou l’information qu’on va recevoir, on va répondre en conséquence.
J’ai déjà parlé du langage non verbal dans cet article. Une grande partie de ce qu’on dit n’est pas dans les mots, mais dans la manière dont on les dit. Une réplique identique peut prendre un sens totalement différent suivant le sous texte qu’on met derrière. Et suivant le message (+ le sous texte) que vous allez recevoir, votre façon de répondre sera elle aussi différente.
Donc si on veut avoir un jeu plus “crédible”, écouter et répondre sont des choses sur lesquelles il faut absolument travailler.

Et ces deux clés font écho à la 3e

Être au présent

Pour pouvoir vraiment écouter et répondre comme il faut, vous devez être au présent. C’est à dire que vous faites tout votre travail en amont (analyse de scène, construction du personnage, …) et quand vous jouez il n’y a plus que le présent qui compte. Vous êtes là, concentré, dans votre rôle, vous écoutez et vous répondez.
Dit comme ça, ça parait simple. Et ça devrait l’être !

Ce qui se passe c’est que quand on est face à un public (public de théâtre ou l’équipe sur un film), on peut être stressé. Et le stress c’est pas bon pour la concentration. On peut avoir des trous de texte, on ne sait plus où aller, du coup ça nous déconcentre encore plus et on peut sortir du personnage et prendre conscience qu’on est sur une scène, face à un public en train de jouer.

Il faut donc réapprendre à vivre en public. Quand on était enfant tout était simple, mais en grandissant et en apprenant à vivre en société on s’est créé certains blocages. Ce n’est pas grave ! Mais il faut travailler dessus pour que cela devienne plus simple.

En utilisant ces 3 clés (qui sont connectées entre elles) votre jeu sera meilleur. C’est quelque chose qui s’apprend mais sur lequel il faut travailler.

Termes recherchés:

  • comment devenir un bon acteur de cinema pdf
  • etre un bon acteur de cinéma

    4 replies to "3 clés pour être un bon acteur"

    • Léo

      Vraiment très bon article !
      Je ne m’attendais pas à ces trois clés là je dois l’avouer ! Je pensais surtout à tout ce qui regroupe le travail en amont justement (analyse du sous-texte, construction du personnage etc.). Mais effectivement, ce sont des choses qui permettent un bon jeu car c’est au moment de jouer qu’on les utilisent, elles ont une influence direct sur le jeu, ce n’est pas des clés à négliger. Elles paraissent simple mais elles changent vraiment une scène si elles sont respectées, elles donnent plus de vie au jeu.

      En tout cas, ces conseils sont bon à savoir, j’essayerai de m’en souvenir ! Merci ! 😉

    • olivia

      très intéressant comme article. Merci encore =)

    • katy

      Merci infiniment pour cet article .

    • GNANHLO

      J’ai vraiment apprécié cet article ! Ça m’aidera dans ma prochaine apparition sur scène !

Leave a Reply

Your email address will not be published.