Comment changer le négatif en positifOn est tous confronté un jour ou l’autre à une situation ou un évènement négatif ou à un problème qui se met en travers de notre route vers un objectif. Et là on peut se dire que c’est trop difficile ou qu’on n’a pas de chance et être tenté de laisser tomber. L’autre option c’est de se battre contre ce “désavantage”, de lutter. Mais concrètement, comment ça peut devenir quelque chose de positif ?

Déjà ce qu’il faut savoir, c’est qu’on ne réagit pas tous de la même manière face à l’adversité. Certains seront plutôt combattants, d’autres moins. Et puis ça dépend aussi de ce que tu es en train de vivre.

Là on va voir dans les grandes lignes ce qu’on peut faire pour transformer quelque chose de “négatif” en “positif”.

Est ce vraiment “négatif” ?

Déjà, si je mets des ” ” avec les mots “négatifs” et “positifs”, c’est parce que ce sont des jugements. Quelque chose de négatif pour une personne pourra être positif pour une autre.

D’ailleurs il y a une petite histoire que j’aime bien qui illustre très bien ça. Je te la fais courte parce que sinon c’est assez long.

Un vieux fermier avait un très beau cheval blanc. Tout le monde lui disait de le vendre pour gagner de l’argent mais il ne voulais pas. Un jour le cheval a disparu de l’écurie.
Tout le monde lui dit qu’il n’a pas de chance et qu’il aurait du le vendre avant parce que maintenant il n’a plus rien.
Le fermier répond : “Je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise chose”
15 jours plus tard le cheval reviens avec plusieurs chevaux sauvages. Il s’était juste enfuis.
Du coup tout le monde lui dit qu’il a de la chance car tous ces chevaux valent cher.
Le fermier répond : “Je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise chose”
Plus tard le fils du fermier veut monter sur un des chevaux sauvages mais tombe et se casse une jambe.
Tout le monde lui dit que c’est pas de chance finalement.
Le fermier répond : “Je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise chose”
Un jour le pays réquisitionne tous les jeunes du pays pour partir à la guerre, sauf le fils du fermier qui a la jambe cassée.
Tout le monde dit alors au fermier qu’il a de la chance.
Le fermier répond : “Je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise chose”.

A part le fait que le fermier dit tout le temps la même chose, c’est une vision qui est assez intéressante. Avec le temps, quelque chose qui peut être vu comme “négatif” va pouvoir s’avérer avoir des effets positifs. Le tout c’est de réussir à le voir ! C’est ça qui n’est pas évident.

Des exemples

Il y a beaucoup de gens qui sont devenus célèbres et qui avaient pourtant des trucs qui n’allaient vraiment pas jouer en leur faveur.

Tom Cruise, Salma Hayek, Keira Knightley, Robin Williams (et beaucoup d’autres), ont été diagnostiqués dyslexiques.
Bruce Willis, Elvis Presley, Marilyn Monroe, Nicole Kidman (et beaucoup d’autres), étaient bègues.

Mais ils ont trouvé l’énergie d’aller au delà de ça pour atteindre leur objectif.

Sylvester Stallone a eu une paralysie faciale partielle à la naissance car les médecins ont mal utilisé les forceps lors de l’accouchement. Dans sa jeunesse ça a devait être très dur avec les moqueries des autres, mais il en a tiré de l’énergie et de la volonté, et son physique l’a aidé pour les rôles qu’il a eu.

Un jour j’ai vu un acteur qui jouait très bien et il avait une façon de parler très particulière, avec comme une sorte d’accent. Je me suis renseigné sur lui et on m’a dit qu’en fait c’est parce qu’il était bègue. Il avait réussi à transformer son bégaiement en quelque chose de particulier qui lui était propre. C’était devenu sa force !

Mettre en application

Un peu comme en Aïkido, l’idée c’est qu’au lieu de “lutter contre”, on va “aller avec”, on va voir où ça peut mener, on va explorer. On ne va pas laisser tomber ni baisser les bras, on va plutôt accepter et voir ce que ça apporte ou peut apporter en positif.

Maintenant prends une feuille et note :

3 choses qui te semblent être des désavantages
Puis ensuite note l’avantage de chacun de ces désavantages. La chose positive que cela peut t’apporter.

C’est un exercice qui n’est pas simple. Et il faut y réfléchir, peut être y revenir plus tard. Mais il y a toujours quelque chose à retirer. Le tout c’est de voir les choses sous un autre angle. Ne pas rester focalisé sur le négatif.

Y’a une superbe scène dans la saison 2 de True Detective qui m’a marqué pour ça.

C’est une scène ou le personnage joué par Vince Vaughn va parler au fils d’un ami qui vient de mourir.

Si vous ne comprenez pas l’anglais en gros voilà ce qu’il dit :

Parfois il se passe quelque chose qui va créer une rupture dans ta vie. J’en ai eu 5 jusque là. Et c’est ta première. Mais si tu sais t’en servir, cette mauvaise chose, si tu t’en sers bien, ça te rend meilleur. Plus fort. Ça te donne quelque chose que la plupart des gens n’ont pas. Aussi dur que ce soit, aussi injuste que ce soit … ça fait mal … mais ça peut faire de toi un homme meilleur. C’est à ça que sert la peine. Ça te montre ce qu’il y avait à l’intérieur. Et à l’intérieur de toi il y a de l’or pur. Je le sait. Ton père aussi le savait. De l’or pur. C’est ça que tu as.

Maintenant c’est à toi de jouer, et à voir tout ce que les évènements (passés, présents et futurs) que tu considérais comme “négatifs” ont finalement pu t’apporter comme choses “positives”. Cela va t’aider à ne pas baisser les bras quand il y aura de l’adversité. Parce que la question n’est pas de savoir si il y aura de l’adversité, mais être préparé mentalement pour quand ça arrivera.

 

 

    10 replies to "Transformer le négatif en positif"

    • luigi GARGIULO

      MERCI JACK

    • Pottier

      wow cet article est parfait je n’ai rien a redire
      a part peut être merci beaucoup de m’avoir fait prendre conscience de mes défauts et a me rendre compte que ce sont des qualités:
      je les expose ici car j’ai toute confiance en moi et je veux donner des exemples:
      1. je suis enrobée
      Je n’ai pas eu besoin de jouer de mon physique pour trouver l’amour. Et toutes les jolies filles autour de moi qui se la pètent parce qu’elles sont hyper bien foutues, elles ne restent pas longtemps avec leurs copains. Moi, je suis toujours dans une relation stable et de longue durée. Et j’aime ça. C’est une qualité d’avoir une beauté intérieure.

      2.Je suis arithmophobe (plus ou moins la phobie des maths, des chiffres. Ca vient de problèmes familiaux, c’est très dur a gérer quand on est contraint d’aller en cours de maths.)
      Cela m’a permit de faire des études de lettres, et de me faire des amies qui sont dans le même état d’esprit que moi: e suis en terminale L et j’ai le bac dans deux semaines. Après ça, j’irai en licence arts du spectacle. Peut être qu’avec un bac S, si je n’avais pas eu cette phobie, j’aurai été contrainte d’aller en médecine et quand je vois l’état de mes amies en S je suis heureuse d’avoir cet handicap qui m’a aussi bien aidé en tant qu’argument pour ne pas redoublé ma seconde et être directement transférée en L.

      3.j’ai énormément de tics faciaux, oraux et même musculaires. J’ai une fâcheuse tendance a contracter mes muscles, a trembler du cou, a faire vibrer mes pupilles, a parler en muant, a gronder la bouche fermée, a hausser le crâne, faire des clins d’œil… Je n’ai pas énumérés tout mes tics. Mais là je vais surtout parler de mes tics oraux.
      Mes tics oraux (pas verbaux, je n’ai pas le SGT ou alors un stade vraiment primaire du syndrome) m’ont permit de m’en servir pour mieux chanter. Sans blague, je m’y attendais pas mais grâce à ça j’arrive a faire des effets quand je chante qui sont vraiment beaux des fois. Et comme je ne chante pas super bien, ça compense vachement!

      Voilà, j’espère que j’ai réussit l’exercice et encore merci pour cet excellent article!

      • Jack

        Merci de partager tout ça avec nous. Et bravo à toi pour réussir à transformer ça en quelque chose de positif !

    • Margot

      Salut Jack, merci pour cet article il est super! C’est drôle que tu fasse la comparaison avec l’aïkido car j’en fait depuis 12 ans (meme si cette année je n’ai pas eu trop le temps) et quand j’ai commencé à faire du théâtre je me suis rendue compte que ce sport m’aidait dans ma pratique du jeu car il y beaucoup de points communs: assurance de soi, être à l’écoute de son partenaire, s’investir pour qu’il puisse bien faire une technique… Et je vois avec cet article qu’on peut encore faire d’autres comparaisons, décidément 😉

      • Pottier

        ouiiiiiiiiiii! Moi aussi j’ai fait de l’aïkido, pendant 4-5 ans quand j’étai petite! à croire que ces deux activités sont liées! Ou alors Jack lit dans les pensées de ses lecteurs.

      • Jack

        Je pratique aussi les arts martiaux depuis longtemps et ça aide sur beaucoup de plans, comme tu l’as dit. Sur le mental aussi.

        Et vous allez remarquer que, ce qui est amusant, c’est que quand on pratique plusieurs choses de manière assez poussée, on se rend compte qu’on arrive à trouver des connexions avec des choses qui à priori n’en n’ont pas.

        • Pottier

          oui! par exemple l’équitation: j’en ai fait pendant environs cinq ans, et ça m’a permit de savoir tomber sur scène sans me faire mal! Et c’est aussi très pratique pour certains castings ;D
          Et surtout, le chant, la musique et la danse sont des activités absolument utiles au théâtre. Tout est une question de rythme, de voix, de corps, plus on est en forme et entraîné sur tout les points, mieux on joue! Je danse pas, mais je chante et on peut voir le résultat, je fais même du doublage du coup et ça aide beaucoup pour la voix 🙂

          • Margot

            Je fais aussi du chant et je me suis redue compte que j’avais plus de facilités pour ça que pour le théâtre d’ailleurs xD mais ça aide beaucoup pour travailler la posture et le soutien 🙂 il faut vraiment que je me remette à l’aïkido l’année prochaine, j’ai aussi repris le yoga donc on est sur la bonne voie :p

        • Jack

          Oui exactement. Du coup tu es une artiste plus complète et ça te permet aussi de te différencier des autres

    • Belinda

      Cela ma vraiment aider a avoir une assurence en moi et a mieu reflechir ,et cela ma aussi motive a poursuivre mes rêves .

Leave a Reply

Your email address will not be published.