Vous avez remarqué comme on peut se mettre la pression avant de passer un casting ?
La peur de l’échec est très forte. Nous sommes très concentrés sur “comment bien jouer”, “comment passer des castings”, “comment réussir les castings” et je ne parle même pas de la peur d’être jugé.

Faire face au refus et attendre entre deux périodes de travail est très difficile et cela implique un perpétuelle remise en question. Dans ce métier on est sûr d’une seule chose : c’est qu’on est jamais sûr de rien !
C’est bien pour ça que beaucoup d’acteurs renoncent et préfèrent un métier plus “stable”.

Quand on passe un casting, c’est un peu comme si on avait une épreuve. On prépare bien tout comme il faut, on apprend son texte, on répète, on se demande comment on va s’habiller, on re-répète, on se demande comment dire telle phrase, on re-re-répète…

Le jour du casting, malgré le trac et toutes les angoisses qu’on peut avoir, on s’efforce de faire bonne figure et on fait ce qu’on a à faire.

Et puis souvent après le casting on se juge : “j’ai fait ça mais j’aurais pas dû”, “j’ai oublié telle ligne”, “j’ai oublié de dire telle chose de telle manière” … Ce ne sont que des détails. Des détails qui ne sont pas décisifs. N’oubliez pas que ce qui compte c’est ce que vous êtes !
En sortant on peut aussi très bien se dire qu’on a cartonné, que “c’est bon c’est quasiment dans la poche !” ou au contraire “ohlala j’ai fait n’importe quoi, c’était beaucoup mieux en répète !”. Pourtant si il y a bien une chose que j’ai appris au fil des castings, c’est qu’on peut se tromper ! Parfois on fera un casting et on se trouvera bien, alors que finalement ça n’a pas été le cas, et inversement. Se juger ne sert à rien ! Vous ne saurez que très rarement ce que les gens ont pensés de vous.

Mais le pire c’est qu’au bout du compte, avec toute cette préparation, toutes ces attentions aux petits détails et le fait de vouloir à tout prix que tout soit parfait, on oublie une chose  essentielle: s’amuser !
On oublie de s’amuser et on se met en “pilote automatique”, on oublie qu’on a commencé ce métier car c’est une passion. Dès que vous sentez que vous êtes en pilote automatique et que vous faites les choses sans conviction, c’est qu’il y a un soucis. Prenez du recul et demandez vous pourquoi cela ne vous amuse pas.

Cela me rappelle une anecdote d’un acteur qui dit à sa femme un soir avant de partir au théâtre : “A tout à l’heure chérie, je vais jouer”. Et son petit garçon est allé le voir pour lui dire : “Pourquoi tu vas jouer et moi je dois aller à l’école ?”.

Avant d’aller à un casting, ne prenez  pas cela comme un entretient d’embauche mais comme une véritable “mini performance”, comme un moyen de vous amuser. Vous voulez jouer la comédie ? Vous voulez avoir du public ? Et bien vous avez de la chance parce que la personne qui vous regarde à l’audition est là pour vous !
Ne pensez pas au but, essayez juste de prendre du plaisir.
On fait ce métier par passion, alors mettons de la passion dans ce que l’on fait ! Amusons-nous !

Quand vous aimez quelque chose et si vous prenez du plaisir à le faire, vous verrez que tout deviendra plus facile et le résultat sera meilleur.

 

Termes recherchés:

  • comment reussir un casting
  • reussir un casting
  • comment reussir le casting du juste prix
  • comment se passe le casting du juste prix
  • comment se passe un casting
  • passer un casting
  • casting du juste prix comment ca se passe
  • comment devenir un bon acteur?
  • comment se deroule le casting du juste prix

    7 replies to "Une clé pour réussir un casting"

    • Gromic

      Je n’ai pas l’expérience de casting. Par contre, je confirme que s’amuser sur scène est un impératif.
      L’article est un pertinent rappel du métier premier de comédien qui est celui de “jouer”, et ce, au sens littéral.
      Soufrir sur scène se communique. S’amuser également. Connecter avec son plaisir permet de connecter avec l’ici et maintenant. Même pour un rôle “tragique” il est important de connecter avec le plaisir de sentir.

      Être choisi pour un rôle est un “but” qui n’appartient pas au comédien. Le seul contrôle qu’il ait est sur la qualité de sa prestation. Tel que Jack le décrit dans son article “ne pensez pas au but, essayez juste de prendre du plaisir” est une clé indispensable à celui et celle qui joue sur scène.

      D’autre part, il est vrai, ce n’est pas toujours évident de s’amuser. Pourtant garder le “focus” sur le plaisir permet de mieux se concilier avec sa propre peur. S’amuser a un côté magique sur scène: vous communiquez mieux vos émotions aux spectateurs.

      De plus, tel que Jack l’explique très bien, si,par la suite, vous n’êtes pas content de votre prestation, au moins vous aurez eu le plaisir de jouer, de vous dédier à votre passion.

      Bref, vous avez tout à gagner à vous amuser! ;0)

    • NOËL Véronique

      Bonjour,

      Ca fait du bien de lire cet article, c’est tellement vrai qu’on est pris par toutes sortes d’angoisses, qu’on veut absolument être “pris” , car le rejet est vécu comme un affront personnel , qu’on oublie de s’amuser !! vouloir plaire à tout prix qu’on en devient mauvais, stressé , sur le prochain casting cela m’aidera…

      • Jack

        Il ne faut pas “vouloir plaire” absolument car cela risque de se faire au détriment de son propre plaisir. Du coup on oublie de s’amuser et le résultat sera nettement moins bon.

    • Ibrahim

      Prendre du plaisir lorsque l’action commence… lorsque l’on entre sur la scène… tel est la raison pour laquelle je veux faire ce métier.
      J’ai eu quelques expériences (amateurs et professionnelles) en tant qu’acteur, et la raison qui aujourd’hui me fait revenir à ce métier qui est si beau et magique est : LA PRISE DE PLAISIR…. mmmm… c’est si bon !

      Merci de le rappeler !

    • MOUTEMB CAROLE FLORE

      Bonsoir. Merci pour ces renseignements. A mon niveau, j’arrive pas à cerner ce que vous dites. J’ai fait du théâtre amateur il y a plus de 10 ans, mais jamais du cinéma. Pourtant je dois interpréter dans les toutes prochaines semaines l’un des deux rôles principaux dans un moyen métrage. C’est une contrainte professionnelle mon employeur dit : ”je peux et vais le faire”. J’ai rêve cinéma durant toutes ces années hélas! C’est précisément quand je n’y songe plus que l’occasion se présente. Personne ne devine que c’est une aubaine. Le réalisateur pense que le patron m’oblige, or j’en suis très ravie. mais la grosse crainte : comment réussir à captiver le public et être enfin la star de mes rêves?

      • Jack

        Ne pense pas à être une star ou bien à savoir comment captiver le public. Concentre toi sur le rôle, sur l’histoire et sur le plaisir. Ne te mets pas la pression sur un résultat.
        Ne cherche pas à créer un personnage de toute pièce pour le moment. Pars de ce que tu es. Prépares toi bien en amont, connais ton texte sur le bout des doigts, et au moment de jouer concentre toi sur le moment présent.

Leave a Reply

Your email address will not be published.