Ne rien faireC’est un conseil qu’on entend souvent quand il s’agit du jeu face à la caméra : “il ne faut rien faire”. Mais qu’est-ce que ça veut dire exactement ? Est-ce qu’il faut vraiment “ne rien faire” ? Ou bien est-ce un conseil pour rendre les choses plus faciles ?

Certains acteurs suivent ce conseil à la lettre. Quand ils jouent ils essaient d’en faire le moins possible pour ne pas avoir l’air d’en faire trop. Ce qu’ils veulent c’est essayer d’être le plus naturel possible.

A l’inverse, certains autres préfèrent “montrer” ce que leur personnage pense en jouant les situations. Ceux là ont du mal à “ne rien faire” car pour eux “en faire moins ce n’est pas jouer, c’est juste “ne rien faire”, et ça tout le monde en serait capable.”

La première chose à savoir c’est qu’au cinéma, selon la valeur du plan (plan large ou plan serré) le moindre mouvement, le moindre battement de cil sera amplifié. Donc quelque part, on peut dire que “moins c’est plus”. Au moins on en fait au mieux c’est.

Il y a une anecdote d’un réalisateur qui avait dit à son acteur “Fais en moins”. Puis après la 4ème ou 5ème prise il continua de lui dire “Fais-en encore moins”. L’acteur a alors dit“Mais si j’en fais moins je ne vais plus rien jouer”. “C’est exactement ça !” lui a répondu le réalisateur.

Ne rien faire ne veut pas dire arrêter de penser. Votre personnage doit continuer de vivre. Ce qu’il faut entendre par “ne rien faire”, c’est qu’il ne faut “rien jouer”, ce qui n’est pas exactement pareil.

Si on prend au pied de la lettre le conseil “ne rien faire”, alors on prend le risque d’être transparent. Votre personnage doit toujours avoir une vie intérieure et être au présent. Faites confiance à votre travail de préparation.

Ce qu’il faut comprendre c’est qu’il ne faut pas chercher à jouer pour faire comprendre au spectateur quelque chose mais laisser le spectateur deviner ce qui se passe dans votre vie intérieure. C’est ça ne rien faire. Ne pas en faire plus que ce que nous faisons dans la vie tout simplement.

Termes recherchés:

  • comment font les acteurs pour pleurer
  • rien a faire
  • comment faire pour pleurer
  • ne rien faire
  • rien faire

    12 replies to "“Il ne faut rien faire”"

    • Lenny

      Tres bon article comme d’habitude mais je voulais te demander, tu donne beaucoup d’adresses et de sites pour la france principalement mais moi je suis en Belgique alors est ce que tu as ou connais de bonnes adresses belge par hasard? Merci a toi

    • André Ortais

      Merci de cet article. C’est en effet une remarque très juste. Mais ne rien faire, pendant la prise de vue, ne veut pas dire que l’acteur n’a pas de boulot avant de tourner la scène. Il ne faut pas oublier qu’une grande différence avec le théâtre c’est qu’au cinéma, entre le public et l’acteur, il y a un médiateur : la caméra, avec tout ce que ça implique derrière, objectif, techniciens, réalisateur, montage. C’est un travail d’équipe. Mais il faut tenir compte d’autre chose, avec le casting le comédien est choisi pour ce qu’il émane naturellement, il n’a plus qu’à être devant la caméra et la prise de son qui le scrutent.

      • Jack

        Oui, il y a toujours un travail à faire au préalable, c’est pour cela que je dis “Faites confiance à votre travail de préparation”.

        • Lenny

          Tres bon article comme d’habitude mais je voulais te demander, tu donne beaucoup d’adresses et de sites pour la france principalement mais moi je suis en Belgique alors est ce que tu as ou connais de bonnes adresses belge par hasard? Merci a toi

    • etouka denis

      merci pour les conseils de professionnel. J’espere en avoir encore des comme celui ci. Vivement que çà m’aide dans mon apprentissage vu que j’ai pas les moyens de me payer des cours, encore moins le diplôme me permettant de faire une université, je compte ne pas me laisse abattre.
      merci encore

    • Marcos

      Ce conseil ne vaut véritablement que pour le cinéma ou la télévision. Pour le théâtre, c’est presque l’inverse : il s’agit de trouver le juste équilibre. Il faut que le jeu, donc l’émotion, soit perceptible du fond de la salle, mais sans en faire “des caisses”. Le jeu doit être accentué, mais être juste. C’est plus difficile à faire…

      • Bruno

        Moui. Après, ça dépend vraiment du genre théâtral, de la façon de voir le jeu théâtral mais personnellement je ne vois pas de différence tellement grande.
        La principale différence, c’est qu’au théâtre il faut être entendu du fond de la salle, donc parler plus fort.

        Et selon moi, il faut vivre les choses plutôt que les montrer, comme au cinéma.

      • Jack

        Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est l’inverse. La méthode de travail est la même.
        Après au niveau du jeu, les spectateurs étant éloignés de la scène on na va pouvoir faire comme si c’était un gros plan. Tout le corps va devoir jouer et il faudra plus projeter mais toujours sans fabriquer les choses.
        Tout le reste, le travail en amont et une fois sur scène, sera quasiment identique.

    • ariane

      merci pour cette article justement je me demandais comment il fallait faire si il fallait etre naturel ou surjouer mais en fait il faut juste être soi-meme et faire ressentir ses sentiments.

      • Bruno

        Il faut trouver la vérité de l’instant, exactement.
        Tout un travail de préparation est nécessaire, en amont, de relaxation juste avant et pendant et lorsqu’on arrive dans la scène, oublier tout ça et voir ce qui se passe sans forcer.

        Un défi, le travail de toute une vie !

        • Jack

          Exactement. Un acteur ne s’arrête jamais d’apprendre.

    • Estelle Mabit

      Merci pour ce site super qui m’aide dans ma quête de la compréhension du métier de comédien. J’ai lu une interview d’un jeune comédien (http://www.leparroquet.com/2014/06/11/interview-type/) qui parle de ceux qui sont acteurs naturellement et ceux qui le deviennent. J’ai quand même plus de respect pour ceux qui parviennent à jouer juste, sans amplifier à force de travail que ceux qui ont le talent à la base. Tôt ou tard, ne rien faire leur jouera des tours…

Leave a Reply

Your email address will not be published.