Trouver le sous texteCe qu’on appelle le sous texte c’est ce qu’il y a derrière les mots, le véritable message. Parfois le sous texte peut vouloir dire l’inverse de ce que les mots indiquent et c’est là que ça devient intéressant. Ce qui est dit n’est pas forcément ce qu’il faut comprendre.

Stanislavki disait : “Les gens vont au théâtre pour entendre le sous-texte. Ils peuvent lire le texte chez eux”
En tant qu’acteur vous devez connaitre le sous texte.

Les mots sont une chose, mais leur sens en est une autre. Dans la vie il peut nous arriver de dire quelque chose, mais de vouloir en dire une autre. Un exemple qu’on a tous vécu un jour c’est quand on demande à quelqu’un s’il va bien et qu’il répond “oui”, alors qu’en fait on voit bien que ce n’est pas le cas.

Comment vous avez “capté” qu’il ne va pas bien ? Cela passe beaucoup par le langage non verbal. La posture qu’il avait, le ton de sa voix et son regard fuyant vous ont donné des indices.

Le sous texte varie aussi selon le contexte.

Prenons le texte “ça va bien”.
Un personnage qui vient de gagner au loto ne dira pas ces mots de la même manière que si il vient de sortir d’une longue maladie.

Posez vous la questions :“Qu’est ce veut dire mon personnage en disant cela ? Quel est le message ?”. Vous devez connaitre les motivations de votre personnage et le contexte.

En identifiant bien le sous texte vous donnerez plus de profondeur à votre personnage et à votre jeu en général. C’est notamment pour cette raison qu’une bonne analyse de texte est nécessaire.

 

Termes recherchés:

  • sous texte

    6 replies to "Trouver le “sous texte”"

    • André Ortais

      Très juste et bien expliqué. Merci pour le partage. J’ajouterai qu’il y a plusieurs manières d’accéder au sous-texte. Il y a effectivement l’analyse mais je préfère me laisser toucher par le texte en le lisant plusieurs fois, en le jouant et en improvisant autour de la scène en travail.

      • Jack

        Il faut effectivement lire le texte plusieurs fois pour en comprendre l’essence. Anthony Hopkins dit qu’il faut lire le texte 250 fois avant de commencer à travailler sur son personnage. Ça donne à réfléchir 😉

    • Franck payonne

      je m’ étais exprimé là dessus sur le sous texte en montrant un exemple simple de couvrez ce sein que ne ne saurais voir! une personne m’ a dis que je prenais les gens pour des imbéciles! pourtant beaucoup de personne déjà confonde couvrez et cachez!
      Pour ce qui est dis plus haut je suis 100% en accord! Le sous texte pour le comprendre il faut savoir et avoir compris le texte a fond!
      Dans une autre image je dirai, que dans une musique il y a un rhytme, mais il y a aussi le contre rhytme et le contre rhytme c’est le sous texte! Pour saisir le contre rhytme d’ un rhytme il faut comprendre le rhytme évidement!!!!!Mais il peut y avoir des textes qui n’ont pas de sous textes!!! voilà je n’ en dirai pas plus!!!!

    • seignette

      Très bien ce dernier article. A très vite, j’espère.

    • Binh

      Un des coachs avec qui j’ai travaillé disait qu’il n’y a que 20% de ce qui est dit dans la scène qui est vrai. La plupart du temps, les personnages sont en train de cacher la vérité, comme on le fait souvent dans la vie. C’est pourquoi l’analyse du sous-texte est indispensable.
      Pour bien analyser le sous-texte, il faut avant tout bien comprendre la situation. Et bien la comprendre signifie qu’on doit être capable de la résumer en quelques phrases.

    • olivia

      Après tout, qu’est-ce que le théâtre sans sous-texte? Bah un club lecture d’amateurs XD

Leave a Reply

Your email address will not be published.